Mathieu Chedmail, Consultant en Gestion d’Influence, France
18 Juin 2018

Vous rêvez de devenir influenceur, mais vous ne savez comment vous y prendre pour y arriver. En soit, y a-t-il vraiment une bonne façon d’y parvenir ?

Difficile d’y échapper, les influenceurs sont partout ! Ils investissent les réseaux sociaux depuis plusieurs années que ce soit sur YouTube, sur Instagram ou encore sur les blogs, ces nouveaux publicitaires sont de formidables représentant des marques qui les commanditent.
Don Draper peut retourner se coucher !
Mais l’influence n’est pas seulement une question de communauté pesant des centaines de milliers de followers qui a la plus grosse. Si vous pensiez qu’être influenceur consistait à être la personne la plus suivie sur les réseaux sociaux et bien désolé, mais ce n’est pas le cas… Mais rassurez-vous, le combat n’est pas perdu d’avance !

On peut définir deux catégories d’influenceurs sur les réseaux sociaux et sur internet : les Macro-influenceurs et les Micro-influenceurs.

Et parmi tout ce beau monde, beaucoup d’ambitieux qui espèrent, au minima, pouvoir générer des revenus grâce à leur influence et leurs hobbies.

Comment devenir influenceur ?

Tout d’abord, l’influenceur peut être aussi bien un homme qu’une femme, jeune ou non, en bref l’influenceur peut être Monsieur Tout-le-monde.

L’influence n’est finalement qu’une question de travail, d’opiniâtreté et d’une bonne part de chance on ne va pas se mentir. Soyez opportuniste et n’abandonnez jamais, apprenez à être au bon endroit, au bon moment, présentez les « bons coups » et maîtrisez-les pour qu’ils aillent dans votre sens.

Alors quel est l’objectif si ce n’est pas de devenir influenceur ?! Me direz-vous.

On ne peut pas vraiment répondre à cette question par un simple oui ou non. C’est plus compliqué que ça.

Pour illustrer, c’est aussi fou de se lever un matin et de se dire « je veux devenir influenceur » que de penser pouvoir être un rockstar au seul prétexte qu’on sait chanter ou d’espérer être acteur seulement parce qu’on sait jouer un minimum la comédie.

 

La preuve avec Neymar mauvais comédien sur tous les terrains
Tous ces influenceurs, ces rockstars et ces acteurs ne sont pas là où ils en sont actuellement par hasard. Il y a un travail derrière, des cours de chant ou de comédie, des castings, sans oublier un minimum de chance. Et même avec tout ce travail, rien n’est encore moins sûr.

Prenez l’exemple des joueurs de foot, combien sont-ils en centre de formation ? Et combien deviennent vraiment professionnel ?

Devenir influenceur !

Premièrement, commencez plutôt par apprendre à faire les choses bien avant même d’être un expert et surtout avant d’être reconnu comme tel, par votre communauté, dans votre domaine d’influence.

Et puis souhaiter se lancer dans l’influence, c’est quand même avoir la volonté d’en retirer un revenu ou tout du moins un complément. Après, il s’agit de savoir si vous avez les épaules assez solides pour tenir le rythme de travail d’un influenceur en plus de votre rythme de votre travail habituel.

A moins que ce ne soit uniquement pour flatter votre ego et obtenir une pseudo notoriété. Ça existe bel et bien chez certaines personnes. Un conseil personnel pour ces gens-là, FONCEZ droit dans le mur.

Qu’est- ce que je vous disais… en parlant d’ego

Pour résumer ! Faites toujours de votre mieux et fixez-vous des objectifs clairs et atteignables en rapport avec votre passion, qui deviendra, à terme, votre expertise. Sans oublier de rester humble, votre communauté n’en sera que plus qualitative.

Autre règle importante, faites des erreurs. Et surtout, apprenez d’elles, sans perdre de vue votre objectif principal.

Ensuite, n’hésitez pas également à demander à ceux que vous considérez comme influenceur le chemin qu’ils ont parcouru pour en arriver à ce stade. Je vous disais de faire des erreurs et d’apprendre d’elles mais apprenez aussi de celles des autres.

Beaucoup de chance et de passion !

Je ne dis pas que la chance sourit toujours aux influenceurs… Pour un véritable influenceur on ne parle plus de chance mais de travail, long et difficile.

Si, un beau jour, une marque fait appel à vous pour publier un article, un post, une photo sur vos médias sociaux ou sur votre blog ce ne sera que le fruit de votre travail et de votre passion. Ce ne sera pas celui de votre rêve de devenir influenceur ! Je ne le dirais jamais assez mais, restez humble !

Qui pourrais me dire qu’il a réussi à devenir influenceur, avant même d’être bloggeur, Instagrameur ou YouTubeur… ? Personne, car l’influence est un travail de longue haleine, et seul ceux qui le vivent ou l’ont vécue peuvent en comprendre les difficultés.

Vous gagnerez en influence parce que vous avez été constant dans votre travail, parce que vous avez su plaire à des gens et de ce fait, ils vous ont considérés comme influenceur et ont relayé vos posts, vos articles ou bien vos photos.

Follow the leader

Par la suite, vous allez acquérir de plus en plus de followers qui vont entrer dans votre univers et vont y accrocher. Vous allez ensuite gagner en notoriété et en viralité pour finalement attiser l’intérêt des marques qui vous suivent et vont vous juger assez influent pour vouloir faire appel à vous.

Puis elles vous contactent et vous proposent de travailler pour elle en échange de rémunération ou de dotations.

Faut-il avoir un blog pour devenir influenceur ?

Certains vous diront que oui pour des questions de SEO (référencement, positionnement ou encore durée de vie du contenu) mais ce ne serait pas donner suffisamment de crédit au marketing d’influence que de s’abaisser à rendre obligatoire ou non un blog.

Car on fait mention de l’influence dans sa forme la plus basique et pas des outils sur lesquels un influenceur s’exprime ou devrait s’exprimer.

L’influenceur le devient, car il a su utiliser et tirer profit des outils qui sont à sa disposition. Il n’est pas devenu influenceur au moment où il s’est inscrit sur Instagram, YouTube ou encore au moment où il a créé son blog. On ne naît pas influenceur, on le devient !

Une évolution, vraiment !?

 

On le devient après un long travail où la passion et l’opiniâtreté sont les moteurs pour atteindre les sommets. Avec un peu d’humilité aussi, promis j’arrête pour cet article.

N’oubliez tout de même pas que ce sont les marques qui fixent leurs objectifs et les méthodes de communication qu’elles souhaitent utiliser pour les atteindre. Et pour pouvoir comprendre comment cela se passe de l’autre côté du miroir, il vous faudra contacter les marques et ne pas hésiter à leurs poser des questions sur leurs stratégies d’influence.

Pour une action rapide (push) comme transmettre une image ou une vidéo courte (moins d’une minute) les marque se tourneront vers Instagram ou Snapchat (plus éphémère).

Mais pour une action sur la longue traîne les marques feront appel aux bloggeurs ou aux YouTubeurs. Car ils permettent une action sur le long terme et plus détaillée. Cependant, cela demande aussi plus de travail de la part des influenceurs pour se créer une audience qualifiée et à l’engager sur la durée.

Le monde du digital a bien évolué, les blogs ne sont pas les supports qui vous assureront de devenir influenceurs, du moins pas aussi facilement qu’avec Instagram par exemple.

 

Pourquoi ?

Parce qu’écrire demande beaucoup de temps, car il faut rédiger des articles régulièrement pour accroître son audience. Il faut connaître toutes les règles propres au SEO et les maîtriser à la perfection. De plus, les blogs demandent en plus d’un investissement personnel, un investissement pécunier (thème, hébergement, nom de domaine, …).

En plus de toutes les difficultés liées à l’influence en général comme la motivation et la persévérance. Ne tombez pas dans la starification.

Vous le verrez sur Twitter ou Instagram avec des personnes qui ont à peu près le même nombre abonnements / abonnés qu’une fois la « petite pastille bleu » le Saint Graal de l’influenceur obtenu, que certain supprimeront des comptes d’abonnements sans aucun scrupule.

Voilà comment certaines personnes deviennent influenceurs… !

Si vous décidez, malgré tout, de créer votre propre blog restez focus et ne faites pas la girouette.

Ne fondez pas un blog sur un domaine d’expertise qui n’est pas le vôtre et ne vous amusez pas non plus à créer plusieurs blogs, vous n’aurez vraiment pas le temps de les gérer ensemble.

Pour information, les influenceurs les plus gros ne sont pas les blogueurs, mais bien les YouTubeurs et les Instagrammeurs. Malgré tout, cela ne veut pas dire que les blogs ont moins d’influence que les réseaux sociaux, mais simplement, ils sont moins représentatifs dans le marketing d’influence.

Qui sera le meilleur ?
Cependant, n’allez pas penser que devenir influenceur aujourd’hui est simple. Au début de l’influence sur YouTube vous auriez, avec un peu de persévérance, réussi à percer avec des vidéos « garage » tournées avec votre webcam même pas 4k. Mais actuellement, l’influence a passé un cap et n’espérez plus réussir aussi facilement, certes vous gratterez bien quelques centaines d’euros à droite à gauche, mais cela ne serait malheureusement pas suffisant pour en vivre. Et si vous ne pouvez pas vivre de l’influence, vous serez bien obligé de travailler à coté et donc la difficulté pour suivre le rythme en termes de publications et de qualité de contenus n’en sera que plus ardue.