Un influenceur est quelqu’un qui, par sa position ou son exposition, exerce une influence sur un public cible.

Les influenceurs possèdent en général une expertise sur un domaine donné ce qui leur confère une légitimité et donc une certaine forme d’autorité auprès des personnes qui s’intéressent au sujet . Ils deviennent ainsi des relais précieux pour les marques qui souhaitent s’adresser à un public pour vendre leurs produits.

Autrefois appelés leaders d’opinion, les influenceurs ont été largement popularisés dans les années 2000 avec l’arrivée en force des réseaux sociaux. Dès lors, un influenceur est devenu une personne qui, grâce à son exposition sur internet est capable d’influencer les fans de sa communauté, notamment dans leurs actes d’achat. Les influenceurs d’aujourd’hui sont devenus les stars du web et des réseaux sociaux. Qu’ils sévissent sur Youtube, Instagram, Twitter, Twitch ou encore Snapchat, ils ont compris que la communauté qu’ils ont réussi à fédérer, à force de travail, a une valeur inestimable. Le désir étant bien souvent mimétique, les influenceurs sont devenus de véritables prescripteurs pour les marques.

Selon une étude réalisée par Coresight Research, 76% des marques ont déjà fait appel aux influenceurs pour développer leur notoriété ou vendre l’un de leurs produits.

Selon une autre étude de Solution Nielsen Catalina, le marketing d’influence offre un retour sur investissement 11X supérieur à toutes les autres formes de médias numériques.

Nous allons maintenant vous présenter les différentes typologies d’influenceurs que l’on peut identifier.

Les célébrités :

Qu’ils soient artistes, athlètes ou chanteurs, ces stars cultivent leur e.réputation sur internet grâce aux réseaux sociaux ce qui augmente en retour leur notoriété et booste leur carrière. Leur métier n’est pas à proprement parler d’être influenceur mais ils le deviennent par le biais de contrats de partenariat avec les marques qui les utilisent pour toucher un très large public.


Les superstars des réseaux sociaux

Purs produits du web, ces mega-influenceurs sont suivis par des milliers voir des millions de fans. Ce sont de vrais professionnels de la communication online. Toutes les marques les courtisent et leur envoient leurs dernières nouveautés en espérant qu’ils postent une petite photo en guise de remerciement, ce qui aurait pour effet immédiat de déclencher un très grand nombre de commandes. Mais cela ne s’arrête pas là. Ces dinosaures de l’influence signent des contrats mirobolants avec les marques et sont payés cher, voir très cher, pour mettre en avant un produit : on parle dans certains cas de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un post avec photos sur l’un des réseaux sociaux.

Les influenceurs experts

Ces influenceurs sont de vrais spécialistes d’un secteur donné. En général passionnés par leur sujet, leur légitimité est incontestable. Ils ont évidemment moins de followers que les influenceurs « main stream » mais leur communauté est ultra ciblée et très engagée, ce qui est une aubaine pour les marques qui souhaitent toucher une audience réellement qualifiée.


Les Micro-influenceurs :

source : http://www.leblogducommunicant2-0.comCommunication digitale : Mais c’est quoi au juste un micro-influenceur ?

Les micro-influenceurs ont une communauté d’au moins 5 000 fans et sont reconnus pour leur authenticité et la proximité qu’ils entretiennent avec leur communauté. Les marques apprécient énormément travailler avec cette typologie d’influenceur car les partenariats sont faciles, peu couteux et affiche un retour sur investissement en général très intéressant. Le seul inconvénient de mettre au cœur de sa stratégie marketing la micro-influence est le fait que cela impose de multiplier les collaborations pour obtenir une réelle efficacité.

Les nano-influenceurs

source : www.stratégie.frWebedia : répondre à 100% des problématiques sur l’influence marketing

Les nano-influenceurs sont en fait des clients satisfaits par une marque dont ils achètent régulièrement les produits et qui le font savoir avec fierté autour d’eux. Ils utilisent certes internet mais s’engagent également dans la vie de tous les jours pour venter les mérites de leur enseignes favorites. Ils ne prétendent à aucune rémunération mais apprécient cependant être récompensés par des dotation ou des réductions. Les marques ont évidemment compris les enjeux liés à ces consommateurs militants et cherchent à les identifier par tous les moyens afin de favoriser ce « bouche à oreille » pour le moins efficace. Une seule limite à tout cela : un nano-influenceur n’est pas lié à la marque par un contrat, il est donc libre, c’est à dire libre de déclencher un « bad buzz » si il est déçu ou si il a l’impression de s’être fait berner.

Influenceurs et Marques : une collaboration fructueuse

Les influenceurs sont précieux parce qu’ils offrent aux marques un accès instantané à la crédibilité . 70 % des millennials avouent se laisser facilement influencer par les recommandations de leurs pairs. Les influenceurs sont donc de vrais relais entre les marques et les produits. Ils agissent comme des tiers de confiance et font office de preuve sociale.

Quand on est une marque, mettre en place une stratégie en marketing d’influence répond à plusieurs objectifs :

  • Augmenter la notoriété d’une marque et lui permettre de gagner rapidement en exposition.
  • Créer de la confiance à l’heure où la défiance vis à vis des entreprises est en large augmentation.
  • Améliorer la relation client grâce aux liens intimes que les personnes influentes entretiennent avec eux.
  • Optimiser le référencement : travailler avec des influenceurs offre des possibilités de création de liens, de tags, d’identification ce qui contribue à un meilleur classement dans les recherches sur les différents réseaux.

Force est de constater que l’on assiste actuellement au sein de notre société à un recentrage sur l’humain et sur l’authenticité, le marketing n’échappe pas à la règle.
Au fur et à mesure que le monde se digitalise, les clients veulent du vrai, de l’interaction, de la proximité, dont découle la confiance nécessaire pour passer à l’acte d’achat. Le marketing d’influence rempli parfaitement ces fonctions, il a donc encore de très beaux jours devant lui.